samedi 5 janvier 2013

Le bouillon de légumes fait maison

Afin d'éviter les horreurs contenues dans les bouillons cubes, j'ai essayé le bouillon bio en poudre. J'y allais en confiance... Quelle déception !!
L'ingrédient principal ? Le sel. Il a beau être bio, une telle proportion n'est pas conseillée.
En plus, les legumes déshydratés ne viennent qu'en 5ème position : 8% !!!

Alors comme pour le reste, j'ai décidé de le faire moi-même, ce fichu bouillon.

C'est très simple, il suffit de tout passer au blender !

Il faut :
- 1 kg de légumes bio (de votre choix, mais pas de pommes de terre)
- 80 g de sel (du bon de préférence, pas du sel raffiné)
- de l'huile d'olive (quantité... j'y vais à la conscience en fait)
- de l'ail
- 200 g d'herbes / feuilles (persil, basilic, fanes de navets, de radis, fines herbes...).

Commencer par réduire en purée les légumes les plus aqueux, puis ajouter les légumes plus durs. Ajouter le sel, l'huile d'olive, et enfin les herbes.
J'utilise la fonction "liquefy" de mon blender.

Ensuite, il n'y a plus qu'à verser en pots ou en bouteilles, et conserver au frigo. Ça se conserve facilement plusieurs semaines.

Utilisations :
- Pas le temps de faire une soupe pour accompagner le dîner ? Une demi cuillère à soupe de bouillon au fond d'un bol, de l'eau chaude versée dessus, et zou.
- Au retour d'une balade dans le froid, pour remplacer un thé, mêmes proportions dans un mug.
- Au retour de l'école, mes enfants adorent en faire leur goûter avec du pain au levain trempé dedans.
- Pour un petit snack léger et réchauffant à n'importe quelle heure.
- Au petit dèj pour ma fifille qui préfère le salé.
- Dans l'eau de cuisson des pâtes.
- Dans un riz sauté, pour lui donner du goût.
- Ou carrément tartiné sur du riz cuit, c'est quand même hyper concentré comme goût mais y en a qui n'ont pas peur...

Caroline

8 commentaires :

Janet FROGGIJANE a dit…

nickel, merci pour cette recette, je vais la tenter, j'aime ton blog, moi aussi je vis à l,étranger et je crois que je suis sur la même longueur d'onde que toi sur bien des choses.
si tu as le temps un jour, tu peux jeter un coup d’œil à mon blog il s’appelle FROGGIJANE
En attendant je bookmark ton blog et je reviendrai y faire des visites, mais pour l,instant c'est l'heure du coucher et les enfants sont encore plein d’énergie...
Ah le bio, parfois, ça fait flipper !
N,hésite pas à commenter mon blog si ça te dit.
A plus,
froggijane

Caroline Despetiteschoses a dit…

Coucou, merci pour ton commentaire !
Je suis allee voir ton blog et je n'ai pas su ou mettre un comm ! En tout cas ton recit de vacances a la plage en Malaisie m'a rappele un periple semblable en Thailande... les enfants en moins, donc du stress en moins mais quand meme !
A bientot

Anonyme a dit…

Deux questions Caroline: les legumes sont bien cuits dans cette préparation, avant d'être mixés? Et ensuite: quelle quantité de bouillon cela fait il pour les proportions indiquées? Est ce que tu le congèles? Merci d'avance pour tes réponses, j'essaierai. Ah oui et aussi: quelle est ta recette perso pour la soupe miso? Taia

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Taia,
NON les légumes ne sont pas cuits ! Tu les mixes crus, et quand tu prépares une tasse, tu ne fais qu'ajouter de l'eau chaude à une cuillère de bouillon.
Ça donne une bonne quantité (un peu plus de 2 pots de 500cl), et je garde ça au frigo. On s'en sert dans le mois, ça se conserve bien (le sel conserve + le froid + l'huile).
Ma soupe au miso est très perso puisque je n'utilise pas de dashi, qui contient de la poudre de poisson. Je prends à la place du kombu en poudre : je fais chauffer de l'eau dans une casserole (disons pour 4 personnes), j'ajoute une belle cuillère à café de kombu en poudre, puis je dilue environ 1,5 cuillère à soupe de miso dedans. Si j'y mets des légumes, je les fais cuire dans le kombu avant de mettre le miso. Si ce sont des algues, je les laisse se réhydrater sans les cuire, avant le miso aussi.
Bonnes soupes !

Unknown a dit…

ça y est, c'est dans le bocal ! le goût est très prononcé et c'est quand même assez salé ( j'imagine que tout ce sel est calculé pour optimiser la conservation ...)
bien cordialement
patricia

Caroline Despetiteschoses a dit…

Oui oui c'est normal que le goût soit très salé ! Mais quand tu t'en sers pour faire un bouillon avec de l'eau, c'est vraiment très dilué, donc aucun problème.
Amicalement

Antoine a dit…

Dis-donc Caro, c'est la première fois que j'ai une couche sombre sur le dessus quand j'ouvre mon bocal !... J'enlève et hop ça le fait mais bon ça part vite quoi.
Problème de conservation ?
Rien a voir ici mais tant que j'y suis, sophie se demande combien de temps se conserve un sachet d'agar-agar une fois ouvert ?
Bises

Caroline Despetiteschoses a dit…

Antoine, problème d'oxydation je dirais. Pas assez de sel et/ou d'huile d'olive. Le bocal est hermétiquement fermé ? Tu peux mettre une couche d'huile d'olive sur le dessus pour isoler (en la versant très lentement pour ne pas qu'elle s'enfonce dans la pâte, ou plutôt en la déposant à la cuillère). Je n'ai jamais rencontré ce problème.
Quant à l'agar agar, aucune idée, ce n'est pas un produit que j'utilise, désolée !