mercredi 2 janvier 2013

Le cacao cru

Je déteste le chocolat noir. Je ne suis pas un vrai amateur de chocolat, je le sais, et je le regrette. Parce que plus l'emballage du chocolat est mauve, plus il montre une jolie vache, et plus le chocolat est marron clair, meilleur je le trouve. Autant dire qu'il s'agit d'une véritable hérésie pour mes convictions profondes : 1) le lait de vache c'est pour les veaux (on ne consomme plus de produits laitiers à la maison depuis longtemps), et l'alimentation industrielle c'est... non, même pas pour les veaux, les pauvres, ils souffrent déjà assez. Sans parler du sucre contenu dans la chose, rien que d'y penser j'en frémis.

Oui mais ça, c'était avant... Avant de me lancer, et d'acheter, enfin, ce cacao cru dont je ne cessais de lire les bienfaits au long de mes recherches en nutrition. Je vous le dis, chez nous on est des aventuriers de l'alimentation. On n'a peur de rien, on peut hésiter un brin, mais on finit toujours par se lancer, surtout si c'est bon pour la santé.
Alors un jour, tatatataaaaaam... je suis rentrée avec un sachet (le gros, quand je vous dis qu'on n'a peur de rien) d'éclats de fèves de cacao cru. L'un des meilleurs, le Criollo, qualité irréprochable. Eh oui, quand je m'y mets, je ne fais pas les choses à moitié (sauf pour le chocolat mauve avec la vache, autrefois).

Ah-ha.
Les mousses étaient curieux... Mathurin est la vrai amateur de chocolat, celui qui refuse meme de regarder le chocolat mauve avec la vache... Eugénie, elle est comme moi en termes de chocolat : une grosse nulle. Takaya, de toute manière, il aime tout.
On a donc ouvert le paquet, et là, déception... L'odeur de cru était vraiment très forte. Ça bousculait tout de même terriblement nos repères en matière de cacao. Mais...  qu'à cela ne tienne, on a goûté !

Et... 
- Heu... Ui ? Maman ? Tu veux vraiment qu'on mange ça ??
Ben... heu... c'est vrai que l'autre, là, avec son papier mauve et sa vache... c'est peut-être pas si mal...
Et Takaya de son côté : “Quoi quoi, qu'est-ce que vous lui reprochez à ce cacao, il est délicieux ! Mais ça ne me dérange pas que vous me le laissiez pour moi tout seul...”.

Rien que ça, ça motive les troupes pour essayer à nouveau. Mais le lendemain seulement. On a beau être des aventuriers du goût, même Indiana Jones doit se remettre de ses émotions de temps en temps.

Donc, le lendemain, on retente l'expérience. Et bizarrement, les enfants ont trouvé ça pas si mauvais. Moi j'avais du mal, toujours, mais je faisais bonne figure... Je pensais tout bas à la vache violette... mais je voulais être forte, devant mes enfants (hum.).

Eh bien croyez-moi ou non mais en 3-4 jours c'était plié, emballé (et pas dans du papier mauve), et adopté. Par nous quatre. Comme quoi le goût, ça s'éduque.




Les éclats de fève de cacao cru sont devenus un aliment quotidien chez nous. Comme il s'agit d'un super-aliment (power food), il convient de ne pas descendre le paquet en une fois, plutôt d'en consommer un peu chaque jour. 

Antioxydants, minéraux, vitamines et fibres : toute cette richesse nutritionnelle naturelle est préservée, et très concentrée. Contrairement au chocolat industriel (dont le cacao a été torréfié, donc chauffé, donc adieu les enzymes et les vitamines, qui plus est sucré et très rarement avec des sucres acceptables, et je ne parle pas des ajouts divers qui lui donnent brillance, conservation etc...).

Alors on en fait quoi, des éclats de fèves de cacao cru ?
Pour le plaisir, du bout des doigts. Ou en snack en cas de petite faim. Ou saupoudré sur une banane coupée, tout simplement... Chez nous on sucre un peu la banane avec du sucre de coco (faible index glycémique, très important pour le petit-déjeuner), puis on ajoute le cacao cru. Le crunchy du cacao et le moëlleux de la banane... un pur délice !



Caroline

6 commentaires :

Ludo a dit…

Tu es chanceuse d'avoir trouvé du criollo cru ! C'est très compliqué ici de trouver du criollo !
J'ai eu l'occasion de gouter le criollo cru et frais à Madagascar, c'etait incroyablement bon. Et le mucilage de cacao ! hmmmmm... Du bonheur !

Caroline Despetiteschoses a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Caroline Despetiteschoses a dit…

En fait je n'ai pas eu le choix, mon magasin bio ici ne propose que 2 marques de cacao cru. Dont du criollo, assez cher, mais soyons fous !
Le mucilage ca ressemble au chocolat blanc ou pas du tout ?

Ludo a dit…

Le mucilage ressemble plutot au mangoustan ou au litchi en texture. Par contre en goût c'est assez différent.

Anonyme a dit…

Bonjour, je cherche aussi du cacao cru, peux-tu me dire quel est ton magasin bio stp ? Merci, Delphine

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Delphine,
Je suis désolée, j'habite au Japon, ça ne t'aiderait pas beaucoup !
Sinon, sur internet ?