mardi 15 janvier 2013

Soin du visage

Je suis une minimaliste ! J'aime bien n'avoir qu'un seul produit qui sert à tout. Par exemple, un seul savon dans la douche, qui sert également de shampoing solide. Et un seul soin sur la figure, ça me suffit bien. La crème contour des yeux, le baume joue-gauche-exposée-à-la-sécheresse-du-chauffage-au-bureau et la crème joue-droite-exposée-à-la-fraîcheur-de-la-fenêtre, très peu pour moi. Enfin tous ces trucs de filles, ça m'a toujours gonflée.

Donc, l'étagère de ma salle de bain est un grand désert, et c'est ce qui me plaît.

En été, je me contente de mettre de l'aloé vera (le même que celui que je me mets sous les bras, oui !).

En hiver, en plus d'hydrater, je nourris. J'ai longtemps cru que j'avais la peau sèche et fragile, mais que nenni ! J'ai la peau tout à fait normale ! Mais pour le découvrir, il a fallu que j'arrête toutes les crèmes du commerce qui rendent la peau malade. Même les plus chères, même les plus grandes marques... Regardez un peu la composition d'une crème achetée en magasin (même en pharmacie) : y a-t-il beaucoup d'ingrédients que vous connaissez ? Il y a tellement de mots compliqués, dont certains en latin parce qu'on n'ose pas écrire le nom courant (forcément, "soin de jour au pétrole" ça la fout mal, ou bien "lotion 100% synthétique", c'est pas trop vendeur).

Basta.
Sur la peau, c'est comme dans l'assiette : c'est bien mieux d'être sûr des ingrédients de base.

Alors voila, en gros, mon soin de jour en hiver se réduit à une couche d'aloé, puis une couche d'huile. Et là je vous vois faire la grimace de dégoût... De l'huile ??? Et pourquoi pas du thym et du sel et hop au four pour le rôti du dimanche ????
De l'huile ??? Mais elle doit luire même dans le noir !!!
De l'huile ???? Mais c'est gras !!!!!!

Certes, l'huile, c'est gras, et c'est pour ça que ça nourrit. Mais vous croyez qu'ils mettent quoi dans les crèmes parfumées achetées en pharmacie ??? Une crème, c'est une émulsion (oui, comme la mayonnaise) : de l'eau et de l'huile avec un émulsifiant. Moi, je fais simple, je mets l'eau (on dit phase aqueuse en cosméto mais je vous absous de ne pas le savoir) d'abord, c'est l'aloé, et je mets l'huile après (on dit phase huileuse). J'évite ainsi l'émulsifiant qui peut être tout à fait honorable, mais qui l'est rarement même dans les crèmes des grands couturiers.





J'ai beau être minimaliste, j'aime bien mélanger plusieurs huiles pour bénéficier de toutes leurs vertus. Enfin rarement plus de deux dans mon petit roll on. Puis, si le coeur m'en dit, j'ajoute quelques gouttes d'huile essentielle. Pour sentir bon, mais aussi parce que certaines sont excellentes pour la peau.


Voici un petit aperçu des huiles intéressantes pour le visage :

- Huile de jojoba : c'est une huile sèche (si si je vous jure !), elle ne laisse pas de film gras sur la peau. Protectrice, assouplissante, cicatrisante, anti-vieillissement.

- Huile d'avocat : ultra-nourrissante, protectrice contre les agressions (soleil, vent...).

- Huile de calendula : parfaite pour les peaux irritées ou abimées, cicatrisante et anti-inflammatoire.

- Huile de macadamia : adoucissante, très pénétrante (sèche). À privilégier pour les gerçures, cicatrices, crevasses.

En ce qui concerne les huiles essentielles, on peut s'en passer mais on peut aussi ne pas s'en passer. Je vous propose la lavande vraie (cicatrisante, antiseptique et antibactérienne), le bois de rose (traite tous les problèmes de la peau), le palmarosa (antimycosique, traite l'acné, les dartres, l'eczéma), la carotte (raffermit la peau et éclaircit le teint) ou le géranium rosat (anti-âge cutané, utile contre les tâches sur le peau).
N'ajouter que quelques gouttes à la base d'huile végétale.

Évidemment, cela va demander un peu de temps d'ajustement si vous passez aux huiles végétales naturelles. La peau va devoir se sevrer des produits industriels, et elle va protester, réclamer sa dose de plastique quotidienne. Mais après quelques temps... quelle révélation !!!
Révélation pour la peau, révélation pour le porte-monnaie aussi !!
Bref, ça change la vie.

Ah j'oubliais : il va sans dire qu'on ne met pas de savon sur le visage. Jamais. Ni même quand la peau est dite grasse. Plus on décape, plus elle se protège en fabriquant du gras, ou au contraire, plus elle se dessèche. Donc, jamais de savon sur le visage, ni ces "pains sans savons" ou ces "savons sur-gras". Rien que de l'eau tiède.

Essayez !

Caroline


4 commentaires :

Anonyme a dit…

J'espère que mes roll on contiennent toutes les bonnes huiles dont tu parles dans l'article ! c'était écrit sur le papier mais j'ai oublié ! par contre il faudrait vraiment que j'arrête de me savonner la goule sous la douche, même si c'est au savon d'Alep n'est ce pas ?
Je te rappelle que c'est la 4eme fois que je vais essayer de "saisir mon commentaire " !
Si ça rate, je renonce ;o)

Anonyme a dit…

Alors moi, je fais tout comme tu dis sauf l'eau tiède sans savon sur la figure. J'aime bien la mousse du savon au petit matin !

J'espère que mon commentaire sera pris en compte cette fois... Je vais voir ça tout de suite.

Caroline Despetiteschoses a dit…

Ça a marché, mais si c'est pour lire que tu te savonnes encore le visage, rhalala... !

Caroline Despetiteschoses a dit…

Oui alors toi, pas la peine de rester "anonyme", je t'ai reconnue. Le savon sur la figure, nan nan nan... pas bien du tout, ça ! Et apres tu vas me dire "ouiiiiin, ça tire, c'est sec, ça fait maaaaal, je fais quoiiii ???" !!