vendredi 8 février 2013

Comment préparer les graines germées

Toujours avoir à la maison des petites pousses fraîches et croquantes est très facile à réaliser. Quel plaisir d'avoir son petit jardin d'intérieur, le voir pousser, et ce quelle que soit la saison !

La technique est toujours la même :
- une phase de trempage de plusieurs heures,
- une phase de germination de plusieurs jours,
- un arrosage 2 ou 3 fois par jour selon la saison.

L'ustensile de base pour débuter est un simple bocal en verre, sans le couvercle, un petit tissu fin qui laisse respirer, et un élastique pour le maintenir sur le bocal.
graines d'alfalfa et radis prêtes à germer en bocal

Ensuite, quand on veut produire un peu plus, multiplier les pots n'est pas très pratique : ça devient vite envahissant dans la cuisine. J'ai choisi personnellement des boîtes qui s'empilent. J'en ai 6, ce qui me permet d'avoir toujours un ou plusieurs types de graines en train de germer. Je les ai achetées ici.


Quand on n'a jamais préparé de graines germées, le plus simple est de commencer par de l'alfalfa ou du brocoli : réussite à tous les coups. Les pousses donnent de jolies feuilles bien vertes, très appétissantes. Prendre une qualité "à germer" dans un magasin bio.

Donc :
Mesurez environ 1 cuillère à soupe de graines. Mettez-les à tremper une nuit ou une journée. Rincez-les bien, afin de les débarrasser de leur acide phytique (toxique), égouttez-les, et déposez-les dans le bocal (pas d'eau stagnante au fond du bocal !). Recouvrez le bocal d'un tissu fin qui laisse passer l'air mais pas la poussière et les insectes éventuels, et laissez le bocal à température ambiante, à l'abri de la lumière.
C'est tout !
Il faudra seulement veiller à arroser les graines 2 ou 3 fois par jour selon la sécheresse de l'air : remplissez le bocal avec les graines d'eau, puis filtrez l'eau de rinçage (qui emporte avec elle les inhibiteurs d'enzymes dont on ne veut pas).
Vous verrez les graines germer en quelques jours. De petites pousses apparaissent. Quand les pousses ont des feuilles (jaunes, à cause de l'obscurité), placez le bocal à la lumière : la chlorophylle va se développer, les feuilles vont verdir.
C'est prêt !

Avant la consommation, il convient de rincer les pousses une dernière fois. Si l'on souhaite les conserver au frigo, il faudra bien les essorer (j'utilise mon essoreuse à salade), et les enfermer dans une boite hermétique. Elles peuvent se garder ainsi une semaine.

Quand on a réussi l'alfalfa ou le brocoli, on a très envie de varier les expériences. On trouve de nombreuses variétés de graines à germer dans les magasins bio. J'aime beaucoup celles qui donnent des feuilles, je les trouve si jolies, et les enfants adorent les grignoter.
Nos préférées : alfalfa, brocoli, radis, moutarde (je mélange les graines de moutarde avec d'autres, car elles sont un peu piquantes), et Eugénie se damnerait pour le fenugrec.
graines de radis germées


Et puis il y a aussi les légumineuses : lentilles de toutes les couleurs, haricots de toutes sortes, haricots mungo, pois chiches, pois verts...
haricots mungo qui commencent à germer

pois verts germés, à grignoter crus

Et enfin, je fais également germer des céréales. Le blé, le kamut, le seigle, le sarrasin, l'épeautre.

C'est le même principe que pour les petites graines : on fait tremper, on rince, on laisse germer en rinçant 3 fois par jour, et on récolte. Même les enfants peuvent le faire, et d'ailleurs, s'ils le font eux-mêmes, ils les trouveront beaucoup plus attrayantes une fois dans leur assiette...

Enfin, il peut arriver qu'un matin vous trouviez vos jeunes pousses avec des "poils" aux racines (Félicie, aussi...). On dirait de la moisissure, mais ça n'en est pas. Il s'agit de radicelles qui sont à la recherche d'humidité : vos pousses ont soif. Un petit arrosage, et tout rentre dans l'ordre.

Et comment on mange ces graines germées ?

Les graines "à feuilles" se mangent crues, comme une salade (une petite quantité suffit, ce sont des aliments nutritivement denses), assaisonnées ou non.

Les légumineuses méritent un petit passage à la cuisson. Une cuisson douce pour ne pas abimer les nutriments bien sûr. On en fait des soupes, ou bien on les fait revenir avec un peu d'huile et des herbes. Les pois chiches se transforment en un houmous délicieux (qui n'aura rien à voir avec celui préparé avec les pois chiches en conserve). Les haricots peuvent servir de base à une casserole végétarienne. Les haricots mungo (soja vert) peuvent devenir des croquettes du style falafels.
Pensez à associer ces légumineuses avec une céréale (pain, riz, semoule...), afin d'obtenir un apport protéique complet.

Et les céréales germées ? Généralement, je les transforme en barres énergétiques avec plein de fruits secs, ou bien je les fais sécher au déshydrateur pour les utiliser plus tard dans le pain au levain. Nous aimons également beaucoup le sarrasin germé et déshydraté en guise de céréale au petit déjeuner, avec un lait végétal.

Il y a plein de manières d'introduire les graines germées dans sa vie !

Caroline

2 commentaires :

louise a dit…

je continue à parcourir tes beaux articles, ça me réjouit! les graines germées, génial, je vais me lancer! il est très chou ton blog, quel joli partage!

merci :D

louise

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Louise, ca me fait vraiment plaisir !
Reviens souvent !